• Yann Brebant
  • 23 mai 2018

C’est tendance ! #8 : GAFAM, NATU, BATX ?

Dans le monde du digital il existe des milliers d’acteurs. Parmi eux, certains mastodontes sortent du lot, ils dominent, à tel point qu’on les regroupe en acronymes : GAFAM, NATU, BATX… ? Qui sont ces entreprises qui gouvernent l’économie et font trembler le monde ?

GAFAM : les « Big Five »

Commençons par les plus connus, les GAFAM (autrefois GAFAs) : Google, Apple, Facebook, Amazon & Microsoft aussi appelés les « Big Five ». Ces entreprises digital natives sont nées à la fin du XXème siècle et se sont rapidement imposées en leaders. Ce qui les caractérise le plus est leur gigantisme. Géants car présents partout sur la Terre, géants de par le nombre incalculable de données qu’ils stockent (je vous renvoie à notre article sur le Big Data), géants parce que tout le monde connait leurs noms, leurs logos… Et enfin, géants pour leurs revenus, allant de 40,7 milliards de dollars pour facebook en 2017 à 229,2 pour Apple la même année.

Bien qu’il semble difficile de résister aux GAFAM tant ils semblent incontournables et puissants, ces derniers sont cependant très contestés, de différentes manières.

La concurrence émergente des NATU et BATX

Si les GAFAM sont les plus puissants, il ne faut pas cependant négliger les puissances montantes que sont les NATU et les BATX, à savoir respectivement Netflix, Airbnb, Tesla & Uber et les chinois Baidu, Alibaba, Tencent (qui s’associe avec Carrefour) & Xiaomi. Les NATU reposent sur des modèles économiques assez différents. Hormis pour Tesla, ces Pure Players sont des sites internet et desapplications. Quant aux BATX, ils sont un peu les équivalents des GAFAM en Chine, où l’influence des GAFAM est plus faible, tout comme on trouve Yandex et Vkontakte, les Google et Facebook russes.

Une résistance s’organise contre ces géants tout puissants

Par ailleurs, certains ne voient pas d’un bon œil cette suprématie des GAFAM et s’opposent à eux pour des raisons éthiques. En effet, les méthodes employées par les « Big Five » en matière de recueils de données, de publicités, de ventes d’informations personnelles… déplaisent fortement. Il existe de nombreux outils de substitution ou de protection de la vie privée pour « résister » aux GAFAM. Tout comme de nombreuses personnes essaient de privilégier des alternatives lorsqu’ils le peuvent : Ecosia, Lilo… pour Google, Cultura, la Fnac… pour Amazon.

Avatar
Etudiant en Management International à l’IAE Gustave Eiffel, Yann s’est écarté de sa route pour effectuer un stage de Community Management chez WebRédacteurs. Passionné par le digital, sa curiosité le pousse à s’intéresser à plus ou moins tout. Il aime rire et chanter mais pas Rires & Chansons, le chocolat et les oranges mais pas le chocolat à l’orange… Vous l’aurez compris, il est complexe.
[TheChamp-Sharing]

Contact

  • 128 rue la Boétie - Bureau 46, 75008 Paris

  • 49 Chemin des Robineaux, 77630 Arbonne-la-Forêt