• Yann Brebant
  • 15 octobre 2018

Les compétences pour manager demain : profil type du parfait manager

Nous l’avons vu, la transformation digitale a fait émerger certains besoins. Les entreprises ont donc cruellement besoin d’une montée en compétence de leurs managers. Si les « anciennes » qualités requises sont encore d’actualité aujourd’hui, d’autres autrefois moins indispensables sont venues s’imposer sur le marché du travail.

 

Les anciennes caractéristiques du manager renforcées à l’ère du digital

 La communication et l’écoute

Compétences essentielles s’il en est, tout manager se doit d’être réceptif et bienveillant avec ses équipes. Tout ceci est d’autant plus vrai avec le développement des nouvelles technologies. A l’heure où les relations sont de plus en plus dématérialisées, même au travail, un manager doté d’une forte intelligence sociale saura se démarquer et tirer le meilleur de ses équipes.  Le manager doit savoir établir ou rétablir une bonne communication, être accessible et attentif aux remarques, préoccupations ou idées de ses équipes.

Adopter une position d’accompagnateur et de formateur

La transformation digitale demande un temps d’acceptation du changement, un temps de formation et d’adaptation pour les employés. C’est dans l’accompagnement de ses équipes que les compétences de communication et d’écoute du manager se verront sublimées. Tout change très vite, les compétences ont une durée de vie de plus en plus courte, aussi, le manager de demain doit savoir favoriser la montée en compétences de ses collaborateurs.

 

Les nouvelles caractéristiques du manager à l’ère du digital

La délégation et le travail collaboratif

Le rôle de donneur d’ordres traditionnel n’est plus d’actualité à l’heure du digital. La diffusion de l’information permet aux collaborateurs ainsi qu’aux managers d’accéder aux mêmes informations, ce qui induit un aplatissement évident de la hiérarchie. Le travail doit alors devenir plus collaboratif et le manager se doit de déléguer l’information aussi bien que le travail. Cette relation repose sur la confiance entre les managers et leurs collaborateurs.

Un esprit de synthèse et d’analyse

Avec le big data et le développement d’internet, il devient indispensable pour le manager de développer des capacités de synthèse et d’analyse. Les informations sont un raz-de-marée qui a vite fait de nous submerger si l’on n’apprend pas à faire du tri. L’enjeu du data n’est plus tant d’avoir accès aux informations que de savoir exploiter les bonnes au bon moment.

Innovant & agile

Alors que le manager traditionnel se contentait (grossièrement) de contrôler le travail effectué, de planifier des objectifs et de gérer les ressources (humaines & matérielles), le manager de demain se devra s’être à la fois innovant et agile. Les innovations ne cessent d’affluer sur le marché du travail et il est important d’être un surfer, de prendre les vagues les unes après les autres dans l’ordre où elles arrivent pour avancer. Suivre les innovations, en être le moteur, remettre en question ses méthodes, s’autoformer en continue, voilà ce que doit faire un manager agile.

Avoir un esprit de leadership

Les managers de demain se doivent d’être des modèles, d’être inspirants. Ils portent en eux les valeurs de l’entreprise, la vision de la transformation digitale établie par a direction etc. Si le manager est un chef, le leader ne se repose pas sur la hiérarchie pour diriger. Il est visionnaire et doit entrainer ses collaborateurs avec lui afin d’aller de l’avant. Il rassemble et inspire la confiance, car c’est comme cela que le groupe peut porter de gros projets et les mener à bien.

Etudiant en Management International à l’IAE Gustave Eiffel, Yann s’est écarté de sa route pour effectuer un stage de Community Management chez WebRédacteurs. Passionné par le digital, sa curiosité le pousse à s’intéresser à plus ou moins tout. Il aime rire et chanter mais pas Rires & Chansons, le chocolat et les oranges mais pas le chocolat à l’orange… Vous l’aurez compris, il est complexe.