• Yann Brebant
  • 20 juin 2018

C’est tendance ! #12 : les ateliers design thinking

Le design thinking est une méthode pour faire émerger des idées créatives d’un groupe. Cette pratique permet de valoriser les individus au sein de l’équipe et de renforcer la coopération entre les membres.

Comment mettre en place un atelier de design thinking

Pour bien installer l’atmosphère, il est important de commencer avec des jeux « IceBreakers ». Comme leur nom l’indique, il s’agit de briser la glace. Si les participants ne se connaissent pas ou peu, il s’agit d’établir un premier contact, et de les désinhiber. S’ils se connaissent déjà, le but va être de les faire se découvrir sous un autre angle, ou de renforcer leurs relations. L’autre objectif de ces exercices est de mettre les participants dans une ambiance propice à la créativité, à la prise de parole spontanée… Chacun doit se sentir suffisamment en confiance au sein du groupe pour participer pleinement aux activités qui vont suivre. A cette phase de team building se succède une phase de brainstormings, individuels et/ou en groupe, afin d’exploiter au maximum la créativité de tous les cerveaux réunis. Les participants à l’atelier doivent répondre à une problématique posée en identifiant tantôt des problèmes ou des solutions. Plusieurs phases de brainstorming peuvent se succéder.  S’en suit une étape de filtre à l’aide d’outils et de méthodes pédagogiques pour faire émerger, par le groupe, les meilleures idées issues du brainstorming. Enfin, après cette sélection, le groupe doit réfléchir à des méthodes concrètes pour mettre en place toutes ces solutions.

Pourquoi utiliser cette méthode

Le design thinking permet de renforcer l’esprit d’équipe tout en travaillant de manière efficace. Cette méthode nourrit vraiment les réunions et permet de faire émerger des idées créatives et développées. Elle s’applique à tous les groupes et pour toutes sortes de réunions. Elle convient particulièrement bien lorsqu’il s’agit d’établir une stratégie. Cela peut donc servir à animer des comités éditoriaux, des réunions pour développer une stratégie de communication multi-canale, etc.

Etudiant en Management International à l’IAE Gustave Eiffel, Yann s’est écarté de sa route pour effectuer un stage de Community Management chez WebRédacteurs. Passionné par le digital, sa curiosité le pousse à s’intéresser à plus ou moins tout. Il aime rire et chanter mais pas Rires & Chansons, le chocolat et les oranges mais pas le chocolat à l’orange… Vous l’aurez compris, il est complexe.